La grippe : Quel risque pour vous ?

Pour vous, la grippe n'est pas sans risque !

La grippe, quel risque pour vous ?

Profil +65ans

Plus de 65 ans

En savoir +
La grippe : Quel risque pour vous ?
Profil enceinte

Enceinte

En savoir +
La grippe : Quel risque pour vous ?
Profil diabétique

Diabétique

En savoir +
La grippe : Quel risque pour vous ?
Profil asthmatique

Asthmatique

En savoir +
La grippe : Quel risque pour vous ?

Pour vous qui avez plus de 65 ans, la grippe c'est 1, 2 :

Pr B. de Wazières (Nîmes), gériatre, vous en parle.

Un risque de complications

Bronchite aiguë, pneumonie, complications cardiaques, etc.

Un risque accru d'hospitalisation

À partir de 65 ans, le risque d'hospitalisation dû à la grippe est multiplié par 3.

Un risque de décès

En moyenne, 9 000 décès par grippe surviennent chaque année, dont 90 % chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

  1. Assurance Maladie. Grippe : 5 informations pour éviter l’hospitalisation. 2015.
  2. Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. Le point sur Risques Infectieux-Fiches mémo maladies et vaccination-Grippe. Consultable à l’adresse http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche-grippe_2015.pdf. Dernière consultation le 06/06/17.

Pour vous qui êtes enceinte, la grippe c'est 1, 2 :

Dr T. Harvey (Paris), gynécologue, vous en parle.

Un risque de forme plus grave de la maladie

Risque d'une grippe de plus grande sévérité avec des complications pulmonaires et cardio-vasculaires.
Risque accru d'hospitalisation surtout au 2ème et 3ème trimestre de la grossesse.

Un risque pour le fœtus

La grippe présente un risque pour le bébé que vous portez. En effet, en cas de survenue d'une grippe pendant la grossesse, il existe un plus grand risque de fausse couche spontanée ou de menace d'accouchement prématuré.

  1. HCSP. Avis relatif à l'actualisation de la vaccination contre la grippe saisonnière dans certaines populations (femmes enceintes et personnes obèses). 16 février 2012.
  2. Loubet P, Launay O. Vaccination antigrippale chez la femme enceinte. Journal des Anti-infectieux. 2015;17: 173-178.

Pour vous qui êtes diabétique, la grippe c'est 1 :

Dr M. Gerson (Colmar), diabétologue, vous en parle.

Un risque de déséquilibre de votre diabète

Risque de décompensation du diabète pouvant nécessiter une hospitalisation.

Un risque de forme grave de la grippe

Le diabète est une maladie chronique susceptible d'accroître la vulnérabilité de l'organisme à l'infection grippale. Si vous êtes diabétique, vous êtes donc particulièrement exposé au virus de la grippe et à ses complications : surinfections virales ou bactériennes, pneumonie, détresse respiratoire.

  1. Berthélémy S. Prévention et traitement de la grippe. Actu Pharma 2015;542:36-39.

Pour vous qui êtes asthmatique, la grippe c'est 1, 2 :

Dr. A.Mosnier, médecin généraliste et épidémiologiste, Open Rome, vous en parle.

Un risque de d'aggravation de l'asthme

La grippe est un facteur susceptible de déclencher une exacerbation de l'asthme avec aggravation majeure des symptômes : détérioration de la fonction ventilatoire et dyspnée.

Un risque de complications

Bronchite aiguë, pneumonie, infections respiratoires basses.

Un risque accru d'hospitalisation

La grippe est une cause fréquente d’hospitalisation, en particulier chez les personnes asthmatiques.

  1. HCSP. Avis relatif à l'actualisation de la liste des sujets éligibles à la vaccination contre la grippe saisonnière. 17 décembre 2010.
  2. Locksley RM, Fahy JV. Asthma and the flu: a tricky two-step. Immunol Cell Biol. 2014; 92(5): 389-391

Si vous recevez un bon de vaccination antigrippale, ce n'est pas un hasard !

Chez les personnes atteintes de diabète de type 2, la vaccination contre la grippe permet de réduire le nombre d’hospitalisations pour accident vasculaire cérébral, insuffisance cardiaque, pneumonie ou grippe sévère ainsi que le nombre de décès(3).

3. Vamos EP, et al. Effectiveness of the influenza vaccine in preventing admission to hospital and death in people with type 2 diabetes. CMAJ. 2016;188:E342-E351.

Faites-vous vacciner et n’oubliez pas les mesures barrières(1)

Faites-vous vacciner(1) et n’oubliez pas les mesures barrières(2)

En tant que personne à risque, vous allez recevoir de l'Assurance Maladie un bon de prise en charge à 100% du vaccin contre la grippe.

En tant que personne à risque, vous allez recevoir de l'Assurance Maladie un bon de prise en charge à 100% du vaccin contre la grippe.

En tant que personne à risque,
il est recommandé de vous faire vacciner afin d’éviter
les risques mentionnés ci-contre.
Les femmes enceintes ne reçoivent pas de bon de prise
en charge du vaccin du fait de la difficulté de les identifier.
Consultez votre médecin ou votre sage-femme
qui peuvent vous prescrire le vaccin.

En tant que personne à risque, vous allez recevoir de l'Assurance Maladie un bon de prise en charge à 100% du vaccin contre la grippe.

  • 1. Ministère des affaires sociales et de la santé. Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2017. Avril 2017
  • 1. Ajjan N. Vaccination et maladie chronique. La vaccination 2009; 117-125.
  • 1. Assurance Maladie. Grippe : 5 informations pour éviter l’hospitalisation. 2015.
  • 2. Chemlal K, Jestin C (Inpes). Prévenir la grippe saisonnière. Octobre 2015.
  • 1. Chemlal K, Jestin C (Inpes). Prévenir la grippe saisonnière. Octobre 2015.

Les mesures barrières 1

Plusieurs gestes ou mesures simples peuvent contribuer à se protéger ou à protéger son entourage contre la grippe. On les appelle les mesures barrières.

Ces mesures sont complémentaires à la vaccination et doivent être renforcées pendant la phase épidémique.

Pour être efficaces, elles nécessitent cependant de respecter quelques règles.

  1. Chemlal K, Jestin C (Inpes). Prévenir la grippe saisonnière. Octobre 2015.

Lavage des mains :
son efficacité dépend de sa qualité et du temps passé à le réaliser (30 secondes séchage compris).

Utilisation d'une solution hydro-alcoolique en friction :
là aussi, son efficacité dépend du respect de la technique. Il s'agit d'une méthode essentielle dans les milieux de soins. Limites : ne peut être utilisée sur des mains abîmées et/ou souillées.

Port d'un masque chirurgical :
pour être efficace, il doit être bien positionné. Il est possible de s'en procurer en pharmacie. Son port est essentiel dans les milieux de soins.

Utilisation de mouchoirs en papier :
l'objectif est de limiter la diffusion des sécrétions infectées en cas de toux ou d'éternuement ou lors du mouchage. Le mouchoir souillé doit être jeté à la poubelle et les mains ensuite soigneusement lavées.

Aération des logements et locaux professionnels :
tous les jours, pendant au moins 10 minutes.

Ne pas partager d'objets personnels avec le malade :
pour éviter la transmission du virus, il faut éviter d'utiliser les mêmes couverts, linge de maison ou de toilette...

Se mettre en quarantaine :
l'objectif est de limiter les contacts entre personnes grippées et non grippées pour éviter la transmission du virus et ainsi protéger les plus fragiles (nourrissons de moins d'un an, femmes enceintes, personnes immunodéprimées, âgées...). Cela peut impliquer de reporter des visites familiales, de s'installer dans une chambre seul, de ne pas se rendre dans des établissements collectifs (crèches, écoles, internats, maisons de retraite, services hospitaliers...), de limiter sa fréquentation des transports en commun ou des espaces publics.

My newsletter conseils

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez des conseils pour une meilleure santé !

Je découvre et je m'inscris