Qu’est-ce que les bactéries et les virus ?

Ils sont des micro-organismes, c’est-à-dire des êtres vivants microscopiques.

Que sont les bactéries 1?

Ce sont des êtres vivants unicellulaires microscopiques, c’est-à-dire constitués d’une seule cellule, qui peuvent survivre de façon indépendante, se nourrir et se multiplier. Elles sont dotées d’une capacité de multiplication très importante, et d’un grand pouvoir d’adaptation.

Toutes les bactéries ne sont pas nocives pour les êtres humains. En effet, certaines bactéries vivent en permanence dans notre intestin et nous aident à digérer les aliments. D’autres vivent à la surface de notre peau nous protégeant contre les colonisations de bactéries nocives. Ces bactéries sont dites commensales. Elles sont les hôtes habituelles d’un sujet normal.

Mais il existe aussi de nombreuses bactéries pathogènes c’est-à-dire susceptibles d’être à l’origine de maladies.

Que sont les virus 1?

Plus petits que les bactéries, les virus sont constitués d’un acide nucléique ARN ou ADN enfermé dans une coque protéique, la capside.

Les virus ne possèdent pas leur propre métabolisme.

Cela signifie qu’ils sont :

  • Incapables de produire l’énergie nécessaire pour fabriquer les substances dont ils ont besoin
  • Incapables de se reproduire sans aide extérieure

Les virus ont besoin d’utiliser le métabolisme des cellules d’un être vivant pour survivre et se développer.

Pour cela, les virus infectent les cellules d’un homme, par exemple, et détournent le fonctionnement de celles-ci à leur profit ce qui est susceptible d’engendrer des maladies.

Comment se transmettent les infections ?

L’infection est définie par l’invasion d’un organisme vivant par des micro-organismes pathogènes comme des bactéries, virus, parasites et champignons.

Ces micro-organismes pénètrent l’organisme de l’homme de différentes façons 1.

Les principales sont :

  • Par voie aérienne via de fines gouttelettes émises dans l’environnement proche de sujets infectés (comme par exemple le virus de la grippe, les bactéries responsables de la tuberculose, de la diphtérie, de la coqueluche etc.)
  • Par voie digestive via l’eau ou des aliments contaminés (comme par exemple les virus responsables des gastro-entérites, le virus de la poliomyélite, les bactéries responsables de la fièvre typhoïde etc.)
  • Par voie transcutanée, c’est-à-dire au travers la peau, via une piqûre, une morsure (comme par exemple le virus de la rage) ou une plaie (comme par exemple la bactérie responsable du tétanos)
  • Par voie sexuelle (comme par exemple les virus des hépatites B et C, le virus du SIDA (HIV), la bactérie responsable de la syphilis, etc.)
  • Par voie sanguine (comme les virus des hépatites, le virus du SIDA (HIV), etc.)

Infections virales ou bactériennes ?

Les infections virales et bactériennes présentent des symptômes parfois similaires (comme par exemple de la fièvre, une toux, des diarrhées, etc.) mais ne se traitent pas de la même façon.

Les infections virales.

Les rhino-pharyngites, la grippe, ainsi que la majorité des angines sont d’origine virale 2. Ces maladies virales sont fréquentes et très contagieuses. Le traitement prescrit lors de ces pathologies a pour but de soulager les symptômes comme la fièvre, la douleur, la toux...

En cas de maladies virales courantes, la guérison survient naturellement en quelques jours, voire 1 à 2 semaines. Le système immunitaire de la personne est en général capable de combattre lui-même les virus fréquents de l’hiver 2. En cas de persistance ou d’aggravation des symptômes, il est nécessaire de consulter son médecin.

Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre les virus et ne doivent donc pas être utilisés.

Les infections bactériennes

Elles concernent, par exemple, certaines angines, les infections urinaires, les pneumonies, 2 etc. Habituellement, les infections bactériennes génèrent une fièvre élevée. Les symptômes sont variables selon la localisation de l’infection. Un traitement antibiotique est souvent nécessaire pour traiter ce type d’infection. Les antibiotiques sont efficaces uniquement sur les bactéries, qu’ils tuent (antibiotiques bactéricides) ou qu’ils empêchent de se multiplier (antibiotiques bactériostatiques) 2.

L’usage abusif et incorrect des antibiotiques a contribué au développement de bactéries résistantes aux antibiotiques. Cela signifie qu’une bactérie se transforme et n’est plus atteinte, ou faiblement seulement, par l’action des antibiotiques. Toute prescription d’antibiotique a un impact sur les résistances bactériennes. Elle doit être justifiée.

Seul le médecin fera le bon diagnostic et pourra décider si le patient a effectivement besoin d’un traitement antibiotique 2.

Bon usage des antibiotiques 2

Les résistances bactériennes peuvent engendrer des infections plus longues, davantage de complications, l’utilisation d’antibiotiques plus puissants, plus de consultations chez le médecin et un risque de décès.

Quelques recommandations pour un usage correct des antibiotiques 2:

  • Ne pas prendre d’antibiotiques sans prescription d’un médecin
  • Respecter la prescription : dose, fréquence, durée et heures de prise du traitement
  • Ne pas arrêter un traitement prématurément, même si l’état s’améliore
  • Ne pas prendre les antibiotiques d’un précédent traitement même si les symptômes semblent les mêmes
  • Ne pas donner son traitement à quelqu’un d’autre (un antibiotique est spécifique à chaque personne)
  • Lire la notice pour vérifier les modalités d’utilisation et les précautions d’emploi
  • En cas de doute, interroger son médecin ou son pharmacien
  • Signaler tout effet indésirable survenu pendant le traitement à son pharmacien ou à son médecin
  • Une fois le traitement terminé, rapporter à son pharmacien toutes les boîtes entamées ou non utilisées

Comment prévenir les infections ?

Vaccination

La vaccination est un moyen de prévention indispensable contre certaines maladies infectieuses soit virales soit bactériennes. Elle permet de se protéger soi-même mais aussi de protéger les autres, voire de faire disparaître certaines infections lorsque la vaccination est généralisée à l’ensemble de la population.

Pour être correctement protégé, il est important de respecter le calendrier vaccinal et de tenir ses vaccinations à jour 3.

Certaines vaccinations ne nécessitent qu’une seule dose pour nous protéger de façon durable, alors que d’autres impliquent des rappels réguliers tout au long de la vie pour maintenir l’efficacité de la protection. C’est le cas par exemple de la vaccination antitétanique 3.

Il existe des vaccins contre de nombreuses maladies infectieuses provoquées soit par des virus, soit par des bactéries :

  • Les virus concernés sont, par exemple, les virus responsables de la poliomyélite, la rubéole, la rougeole, les oreillons, les hépatites A et B, la grippe, etc.
  • Les bactéries concernées sont, par exemple, les bactéries responsables plusieurs types de méningites, le tétanos, la coqueluche, la diphtérie, la tuberculose, etc.

Mesures d’hygiène

  • Lavez-vous les mains fréquemment et scrupuleusement 4
  • Lorsque vous êtes malade 4
    • Toussez ou mouchez-vous en vous couvrant la bouche et le nez avec un mouchoir jetable et jetez-le, sinon éternuez dans le pli de votre coude
    • N’embrassez pas votre entourage
  • Limitez ou évitez le contact avec les personnes infectées 4
  • Afin de limiter la transmission d’infections par voie sexuelle (IST), il est conseillé d’utiliser un préservatif (masculin ou féminin) lors des rapports sexuels 5
  • Pour réduire le risque d’infection transcutanée, il est conseillé :
    • De désinfecter soigneusement les plaies et le matériel de soin
    • D’utiliser des moustiquaires si cela s’avère nécessaire
    • De faire attention aux risques de morsures et de griffures animales
  • Afin de limiter les infections par voie digestive, la consommation d’eau potable ou en bouteille et une bonne conservation des aliments sont conseillées

Mes traitements

Pour vous aider à bien suivre votre traitement ou aider l'un de vos proches à suivre le sien, créez un Mémo traitement. Ajoutez les médicaments à prendre selon la prescription du médecin. Ils sont alors notés aux heures de prise de la journée (matin, midi, soir, coucher) pour chacun des jours de la semaine. Imprimez-le pour l'avoir toujours sous les yeux ou avec vous.

Créer mon Mémo traitement
  1. Larousse médical. Edition 2003. Pages 119, 120, 530, 531, 1117, 1118.
  2. Le bon usage des antibiotiques pour les patients - Ministères des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. www.santé.gouv.fr. 23 septembre 2013.
  3. INPES-Vaccination.
  4. Ameli-santé.fr-Rhinopharyngite de l’enfant-décembre 2013.
  5. Ameli-santé.fr-Infections sexuellement transmissibles-avril 2014.

My newsletter conseils

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez des conseils pour une meilleure santé !

Je découvre et je m'inscris